Mon premier Saint Eynard Par Audrey V. 6 Juin 2016

Ce contenu a été publié dans News. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
Récit de Audrey qui transpire le bonheur.
Je suis allée essayer le Leaf de Sup’Air ce matin, en me disant que j’allais « plouffer ». C’était sans compter sur une rencontre formidable : Nico Tax, Nico P et Fabien.
Et ben voilà, au bout de deux heures de vol coachée par Fabien (aka Papa oiseau) et indirectement grâce à Nico P j’ai masterisé (ouais grave) le Manival, et 20 minutes plus tard, je devais être coincée dans l’euphorie, je me déconcentre un peu et je fais un point bas mémorable où je pouvais savoir avec précision quelle feuille appartenait à quel arbre. Bref, je ne lâche rien, je passe en mode réunionnaise et je réussis à accrocher un staff dans un pet de mouche et je me refais jusqu’aux crêtes.
Je chemine gentiment en zérotant jusqu’au bout. Trop de la balle. Evidemment je l’ai crié à la radio, je ne pouvais pas garder tant de bonheur pour moi.
Retour au-dessus des crêtes, sous les nuages, je suis Fabien pour aller chatouiller la dent de Crolles. Le plaf nous empêchera de passer au dessus mais de toute façon je commençais à être cuite et je n’avais pas de Pom-Potes.
Je puise dans les réserves pour tenter un autre truc inédit : la repose au déco. Ben c’est fait, c’était propre mais j’aime pas quand même le rouleau dégueu des arbres.
Anyway, la Leaf, c’est dans la poche pour moi, je pense que la team de debrief à l’atterro, plus les moultes conversations que j’ai eues avec nombres d’entre vous m’ont permis de trancher.
Encore Big up à Fab de m’avoir attendu, suivi, d’être revenu me chercher, etc etc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.