Boulets d’or 2016 !! 1er édition

Ce contenu a été publié dans News, Photos, vidéos. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.
jeudi 06 avril, 21h : une bonne quarantaines de Gucistes ont quand même répondu à l’appel.

Le temps de dévorer la première tournée de pizza (oui je sais il en manquait au moins le double :\ on corrigera le tir l’année prochaine), la remise des prix commence !

Donc, on a commencé avec le palmarès CFD :

– Zachari Couret qui reçoit le collier du meilleur espoir GUC CFD 2015-2016. Si tu me lit, Mickey a ton collier. J’en profite pour encourager les jeunes du GUC à déclarer vos vols.

– Stéphanie Conte qui reçoit le collier de la meilleur femme GUC CFD 2015-2016. Pareil, si tu me lit, demande ton dû à Mickey. J’en profite également pour inciter les femmes crosseuses du GUC (et il y en a maintenant beaucoup) à déclarer vos vols. Stéphanie était la seule femme a avoir déclarer au GUC l’année dernière…

– Pierrick Minazzoli décroche le collier homme GUC CFD 2015-2016, ce qui en fait le recordman de détenteur de collier GUC !! Attention, le collier d’huitre pourrait très bien changé de proprio à la Dune cette année 😉

Mickey « hérite » des colliers Espoirs et Femme en attendant des repreneurs 🙂

– Dans la catégorie Bi place GUC CFD 2015-2016: Princesse Clarisse et Tim Manaud !! J’ai encore en tête la grimace de Clarisse quand elle reçoit son collier 😀 !!! Mort de rire !

Entracte boulaz du GUC !

Puis est venu le palmarès du boulet d’or ! Niveau statistique : 23 anecdotes, 10 Jury, ils classent de façon totalement anonyme les 5 meilleurs histoire, 10 pts pour la première, puis 7, 5, 3 et 2 points pour la 5eme. Du coup 270 points de distribués en tout…. Et seulement 3 points séparent le premier du second ! Et les 3eme, 4eme et 5eme places se retrouve dans un mouchoir de poche autour de 4 points !! Un suspens digne de Game of Thrones !!

– 5eme avec 17pts : Nicolas Louis avec son casque et ses chaussettes dans les caissons
=> Je n’avais pas volé avec le casque dans les caissons, je m’en suis rendu compte avant. Mais j’ai cherché le casque plus d’une semaine.

=> Par contre : Après une nuit à Brunas sous la tente avec un Bi comme couverture, j’ai retrouvé les chaussettes, introuvables au petit matin, en vol par transparence dans les caissons.
– 4eme avec 19pts : Teddy Marin l’amoureux transi (balancé par Annouch’)
=>Par une belle journée à St Hil, on décide de se faire un petit fly en amoureux avec teddy.
Je décolle et il me suis de près.
Je me dirige direction chambery, proche de la falaise…
Teddy, ébêté par la beauté de voir sa cherie evoluer dans la masse d’air me suis..
Ca commence à devenir turbulent.. je voudrais faire demi tour pour retourner vers le bocal…
je me retourne pour jeter un coup d’oeil derrière moi avant de faire mon demi tour.. Je ne peux pas. Ted me colle… legerement décalé vers la vallée.. ça commence à trop bastonner… je me retourne à plusieurs reprises..
Ted croit que, comme lui, je vis un grand moment de partage en l’air et le regarde avec amour……. jusqu’à ce que je lui hurle à plusieurs fois un « mais dégaaaaaaaaaaaage abruti » !!!!
le debrief de vol à l’attero, s’est donc porté sur une ptite leçon de securité en l’air et gestion des priorités.
-3eme avec 21pts : Antoine Dupuy avec son largage de casque

D’ailleurs Antoine si tu veux poster la vidéo ?! You’re welcome !

-2eme avec 65pts : Thibault Belière et ses maillons
=>Vie de merde c’est ça? Quand tu viens de te taper 1000m de deniv ds une randonnée interminable, enneigée en basket, et qu’au moment de connecter ta voile à la sellette tu te rends compte qu’il n’y a pas de maillons…Cerise sur le gâteau, les copains en l’air qui s’exclament de joie dans les doux thermiques ds un cadre magnifique…
– Et le boulet d’or du GUC 2016 est attribué avec 68pts à……………………… Fabien Paranteau et son aile gruyère façon colimaçon !!! (Balancé par Coco)
=> C’est chaud, c’est chaud
Pour Fabien Parenteau
sur la route des colimassons 🙂
Hé mon ami tu connais la réunion ? Hé tu connais le Coco beach (non loin de l’attéro du déco du colimasson) ?
Notre équipe de gucisques motivés décide de s’exiler pendant l’hivers pour aller voler à la réunion. Le vol est pas cher, la maison sympa mais un cyclone traverse l’ile de la Réunion provoquant des conditions de vol …… Trop sportives pour faire autre chose que de la piscine.
Tout le monde est chaud faire son premier vol après le passage d’un cyclone qui nous a bien cloués à la piscine pendant une semaine.
C’est chaud, c’est beau, c’est inespéré un petit vol au coucher du soleil à la réunion.
C’est tellement beau que ça mérite une tournée au coco beach non ?
Ni une ni deux toute l’équipe fonce au troquet des fois y’ai plus de rhum pour les mojitos ;
Un, 2, … plusieurs rhums plus tard il faut bien rentrer.
Ni une ni 2 toute l’équipe monte dans la turbo navette jusqu’à la maison à Piton Saint Leu.
Tiens c’est zarbi ça sent le cramé dans cette voiture………. Genre le tissus de parapente qui crame.
C’est marrant on n’a pas mis le chauffage, le moteur va bien, j’ouvre les fenêtres ça sent toujours le cramé (même de plus en plus).
Petit arrêt sur le bord de la route quand même pour s’apercevoir que la fine équipe, dans son empressement à aller s’en jeter un petit au bar le plus proche a oublié de fermer le coffre de la turbo navette.
Chute de l’aile de Fab du coffre de la dite voiture roulant toujours à fond sur la voie rapide. L’aile reste accrochée par son sac de compression au reste du matos mais frotte contre le méchant bitume réunionnais.
Le sac à commencer à fondre avec un minimum de dégâts pour le valeureux parapente qui a vu passer la mort de près (et Fab la ruine de sa semaine de vol à la Réunion).  Plus de peur que de mal.
La morale de cette histoire : qui fonce à l’apéro crame l’extrados !!
La question subsidiaire : vous avez vraiment roulé jusqu’au coco beach, repris la voiture et roulé sur la voie rapide sans vous apercevoir que le coffre était ouvert ?

Le magnifique trophée fabriqué par Jean !

Un grand merci à vous qui avez joué le jeu ! J’espère que vous notez déjà vos anecdotes pour l’année prochaine ?
Merci au Jury totalement indépendant et incorruptible !
Merci à Coco pour la logistique matos colliers.
Merci à Patrick pour la mise à dispo du Sun Valley
Un iiiiiimmense merci à Jean pour ton magnifique trophée du boulet d’or !!
et bien sûr merci à celles et ceux qui sont venu à la soirée !
Et désolé pour vous avoir affamé et partiellement détruis vos oreilles 😉 On fera encore mieux l’année prochaine !!
Biz et à bientôt !!
Val, boulet en chef

Laisser un commentaire