Stage methodologie de la securite avec Jeff Masson Par Fred et Nico

Ce contenu a été publié dans News. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Mix de Compte rendu du stage « Méthodologie de la sécurité » : Par Nico Si & Frederic lB Le 10 & 11 juin 2017″

Voler en sécurité… le rêve de tous, mais comment faire ?

Le stage « méthodologie de la sécurité » propose une approche originale de cette question, et part du constat qu’une grande majorité des incidents/accidents n’ont pas pour origine un manque de technique des pilotes mais sont, bien souvent, causés par des erreurs d’appréciation (mauvaise évaluation des conditions météorologiques/aérologiques, problèmes de placement, prise de décisions hasardeuses, etc..). En toute logique, si nous savons reconnaitre en amont les situations pouvant potentiellement devenir incidentogènes/accidentogènes, alors nous pourrons éviter de nous placer en difficulté. Ainsi, nous n’aurons pas besoin d’une technique de pilotage de haut niveau pour voler en sécurité.

Déroulement de nos 2 journées de stage:

Il comporte à la fois un aspect purement théorique (un peu sous forme de cours) et un aspect pratique, qui consiste à aller sur le terrain pour analyser la masse d’air (à nous alors de faire le lien entre ce que nous observons et ce qui a été appris en cours un peu plus tôt).

Les cours débutaient le matin vers 9h à l’école « Chamrousse parapente »
Jour 1 (Avec Fred, Nicolas et Diter):
– Cours théorique le matin (dont études de vidéos) et étude du bulletin météo
– Repas végétarien (miam, c’était bien bon)
– Ballade en plein-air l’après-midi pour analyser la masse d’air et comparaison avec le bulletin météo, test prise de décision
– Reprise du cours théorique

Jour 2 (Avec Fred, Nicolas, Eric et Diter):
– Cours théorique le matin (dont études de vidéos) et étude du bulletin météo
– Repas végétarien
– Essayage de sellettes sur portique (découvertes, vérifications et réglages)
– Reprise du cours théorique, check de la masse d’air sur site puis vol (un vol en autonomie complète, sauf exception)

Le stage est très intéractif; Jeff est pédagogue et accueillant, et à l’écoute de chacun.
Perso, j’ai appris beaucoup de choses. D’autres, que je savais déjà, je les ai mieux comprises.

Ce stage apporte donc un ensemble de connaissances, dans de nombreux domaines, allant des facteurs humains à l’aérologie, en passant par la psychologie, le matériel et la météo.
Et c’est même bien plus large: la réglementation, la fédé, l’apprentissage, la littérture, le site de Chamrousse …

Jeff nous donne des repères pour évoluer de manière générale de façon plus intelligente et avertie dans l’univers du parapente.
Ce stage nous a donc permis de développer notre autonomie, et notre philosophie de la pratique.

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin avec Jeff, il propose aussi:
– un stage météo
– un coaching et une procédure pour bien choisir sa sellette (prise de mesures morphologiques)
– des cours de pilotage (individuel avec programme personnalisé et ciblé)
– des voyages à l’étranger

Aucune recette toute faite ne nous est donnée pour voler en sécurité, bien au contraire. Il s’agit de nous aider à avoir l’esprit plus ouvert et à comprendre les choses par nous même.

Pour terminer, ce stage m’a beaucoup plu. C’était assez dense.
Et c’est sans doute (et j’espère) le début d’une évolution majeure dans mon approche de ce sport.
Quel est mon projet de pratique et comment le mettre en oeuvre de la façon la plus saine qui soit. (Frederic)

Etant relativement nouveau dans la pratique du parapente, je considère que ce stage constitue un apport majeur à mon apprentissage, et complète très bien les enseignements dont je dispose en école et dans les livres. Je le conseille à tous les pilotes, quelque soit leur niveau. (Nicolas)

PS: Généralement on ne vole pas sur ce type de stage. Dans notre cas, on a eu la chance de profiter d’un très beau vol de clôture du stage (cerise sur le gâteau).

Laisser un commentaire