Accès au déco de Montaud à pied

Ce contenu a été publié dans Pratique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Montaud : une falaise, une forêt bien raide, un parcours en voiture bien long. De l’atterro, on devine pourtant le déco et à vol d’oiseau ça ne paraît pas si loin … Renseignement pris à l’atterro, personne ne sait vraiment comment y aller à pied, je décide de tester la chose.

Montaud, Acte I (Juin 2016) :
Un dimanche bien gris, petite pluie fine et brouillard sur place, je décide d’aller faire du repérage à pied sans l’aile. Il y a un chemin, qui devient de moins en moins visible. Le passage dans la forêt découverte de l’Echalance est bien glissant (terre, boue) il faut suivre les quelques points bleus, mais pas sûr que tout le monde passe avec une voile dans le dos, c’est vraiment raide et glissant. Ensuite ça rejoint un chemin plus classique qui aboutit à l’ancienne route.
Pas de photos, pas de montre, mais je trouve ça trop long, il y a sûrement mieux, la prochaine fois je prendrai au plus court, et avec l’appareil photo pour documenter l’accès.
Le tracé :

Montaud, Acte II :
Je reviens un mois plus tard , d’autres gucistes sont à l’atterro, mais je décide de retenter l’expérience et leur dis à tout à l’heure au poser.
Départ :

Prendre à gauche ici :

Un peu pressé je quitte le chemin peu visible et monte trop tôt.
Ici il ne faut pas monter tout droit mais rester à gauche à flanc :

C’est un peu touffu mais ça suit une crête, ça passe :

J’arrive au pied de deux belles cascades.

L’une plonge de la falaise, impossible de passer par là, l’autre descend d’un petit ruisseau bien raide, je l’emprunte. Mais c’est plein de pierres qui dégueulent et glissent sous les pieds, trop dangereux. En regardant bien autour, je remarque qu’on peut rejoindre une sorte de rampe qui part sur la gauche de la cascade et semble déboucher au-dessus. Je débouche plus haut sur une bosse mais la rampe était recouverte de feuilles et de terre, en dessous c’était du rocher, une vraie patinoire à 20m de hauteur … Je ne recommande donc absolument pas de passer par là, si vous arrivez sur cette cascade, demi-tour !

Plus haut sur la bosse je suis en plein milieu d’un champ d’orties, les emmerdes continuent:

50 m à faire là-dedans (aïe)et je retrouve un chemin (avec des points bleus comme le mois d’avant) :

Suivre ce chemin de pierres :

Il nous mène là-haut au niveau de l’ancienne route éboulée.
C’est raide et fin mais une sente traverse :

A la sortie, prendre la  sente de gauche et non celle de droite qui redescend, et il n’y a plus qu’à suivre la route jusqu’à Combe noire pour trouver le déco.
Temps : bien une heure 30… Y’a un meilleur chemin c’est sûr.
Tracé :

Montaud, Acte III :
Quelques jours plus tard en fin d’après-midi je pars après le taf en vélo depuis Grenoble direction Montaud. Ca va être la course pour décoller avant la nuit … Je décide d’essayer de l’autre côté. Passé le croisement avec la route, je pars sur la gauche, rejoins une forêt bien raide, ne vois pas de sente ou chemin alors je monte tout droit, ça devient de plus en plus raide et je perds une bonne demie-heure : au bout d’un moment je dois faire demi-tour car la nuit va tomber, pour rejoindre l’autre chemin plus long mais plus simple qui mène au déco. Je croise un guciste venu rechercher sa voiture à pied, lui aussi n’a pas trouvé le bon chemin. Il faudra que je revienne trouver ce chemin optimum !
Tracé :

Montaud, Acte IV (Septembre 2017):
Voilà le tracé qu’a fourni un local à Marion.


L’option à l’Est est presque celle que j’avais prise la 1ère fois mais à mon avis ça doit être mieux à l’Ouest. Sur ce tracé il semblerait donc qu’on puisse monter tout droit dans la combe noire, cela m’intrigue : promis j’irai voir en prenant des photos.
Il y a aussi un accès que j’aimerais découvrir l’an prochain, en partant de l’autre côté de la montagne de la Buffe, c’est à dire non pas depuis Montaud mais Trucherelle à l’Est et plus bas. Il y a deux passages délicats, le pas de l’Eyrard et le pas du Mortier, avec une falaise passer, et cela doit se faire par période sèche car c’est très glissant : à tester l’été prochain, à 2 avec une corde si cela tente quelqu’un ?

A suivre …

 

Laisser un commentaire