Compte rendu de la journée Tyrolienne organisée par Les Arcs en Ciel

Ce contenu a été publié dans News. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Excellente journée Tyrolienne/repliage de secours organisée par le club Les Arcs en Ciel (AEC) !

Nous étions plus de 70 personnes (dont une dizaine de GUCistes) à passer sur la tyrolienne. Les moniteurs des AEC nous ont ensuite formé au repliage des parachutes de secours: reportage !  🙂

La Tyrolienne…

Samedi 11 novembre au petit matin (7h40), nous nous retrouvons au TSF Voiron pour démarrer la Tyrolienne. Les organisateurs des AEC nous accueillent (avec café, gâteau et tout ce qu’il faut de bonne humeur à cette heure matinale) et nous expliquent comment vont se dérouler les passages. Puis, distribution de baudriers (avec poulie et longes pour accrocher aux maillons de la sellette), des casques, et c’est parti pour les extractions.

Quelques photos:

Départ de la tyrolienne:

Depart tyrolienne 1

Depart tyrolienne 2

Extraction des parachutes:

Extraction parachute 1

Extraction parachute 2

La Tyrolienne était assez longue pour avoir une bonne prise de vitesse. De même, elle était suffisamment haute pour que le parachute ne traine pas par-terre: après extraction, il est récupéré dans un grand sac par nos amis des AEC, sans jamais toucher le sol. Nickel…

Quelques passages en vidéo:

Repliage des parachutes de secours:

Vient ensuite le repliage des parachutes: nous nous retrouvons au chaud (dans un gymnase), où les moniteurs des AEC nous détaillent tout sur le repliage, étape par étape, par petits groupes de 4-5 personnes.

Tyro Repliage 1

Nous nous entre-aidons ensuite pour replier nous-même nos parachutes, sous les yeux vigilants des organisateurs (formés au pliage). Ils répondent à nos nombreuses questions et nous aident à déchiffrer les notices des constructeurs. Enfin, nous sommes briefé sur le conditionnement dans la sellette, une étape particulièrement importante, à ne pas négliger…

Tyro Repliage 2

Pour finir, quelques témoignages de GUCistes ravis:

Jean-Nono:
La tyrolienne de Voiron était très sympa, ouverture sans
problème pour 99% des gens, et un pod collé à la sacoche d’un ventrale,
impossible à sortir !!! Il y a eu un autre secours qui ne s’est pas ouvert, collé par
l’électricité statique !

Christophe M.:
Juste un petit mot pour partager mon enthousiasme sur la journée
« Tyrolienne et pliage de secours » à Voiron hier (dont Jean-Nono a déjà
fait un petit écho) :

– pour le pioupiou que je suis, c’était un premier tirage et c’est
particulièrement rassurant de se dire qu’on a fait le geste au moins une
fois pour de vrai (c’est quand-même autre chose qu’une poignée témoin en
sortie de déco !)

– la séance de pliage a permis de rencontrer et discuter avec un max de
parapentistes, prendre de l’expérience, comparer les différents
matériels, etc…

– Pour ne rien gâcher, l’accueil des AEC au top : on se fait offrir un
petit café à l’arrivée et, encore mieux, on nous a rendu 5 € sur le prix
pré-payé (merci la subvention !)…

A recommander à tous les pioupious, et tous les autres, bien sûr !

Julien G.:
Pareil ! J’ai été bluffé par l’orga rôdée de la tyrolienne !

Je n’ai pas fait la tyrolienne, je n’ai fait qu’accompagner Soizic, mais franchement, c’est à faire ! J’ai même pensé « t’ain mais ça devrait être obligatoire ! »en voyant quelques pod rester trop longtemps dans la main de quelques uns.

Niveau pliage, le gymnase est top, les instructions groupées et décomposées, la relaxation du formateur Franck pas du tout en mode « sermon » permette de poser des questions sans se prendre la tête, et le bon sens nous est rappelé gentiment.

Même en sachant plier son matos, on apprend des choses différentes, d’autres manières de faire. On apprend aussi, quand on n’en est pas déjà convaincu, qu’il n’y a pas de manière absolue, que les méthodes sont nombreuses et que les constructeurs et les pratiquants font avancer la science en testant ces méthodes.

Bref, sortez vos secours et démystifiez le pliage !

Jérôme H.:
Je rejoins les commentaires positifs des posts précédents. Très enrichissant de jeter son secours « pour de faux » et de le replier soi-même.

Aussi très intéressant de voir ce qu’il ne faut pas faire : pod littéralement collé dans la poche ventrale et insortable parce que jamais aéré, tresses dans les suspente, pod d’ancienne génération au design plus que dangereux, pliages hasardeux etc…

Merci à l’équipe des Arcs en Ciel !

Un grand merci aux AEC pour l’orga, à la FFVL pour la subvention et à la Ligue qui forme les moniteurs pour encadrer les tyros.

Laisser un commentaire