Archives par mot-clé : stage

Stage vol rando 25-26 juillet 2020

Publié dans News | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

L’organisation de ce stage WE vol rando DUCK-Prévol se fait dans le cadre de mon projet DEJEPS parapente, dont l’objectif est le développement du vol rando au sein du club.
Après avoir peiné à remplir ce stage, on se retrouve finalement avec 3 Ducks samedi (Benjamin R, Jules G et Olivier M), un de plus dimanche (Matthieu C), et un belge de passage (Nicolas B – qui était en liste d’attente sur le stage perfectionnement thermique du WE et qui s’est « rabattu » sur ce stage), l’encadrement étant assuré par Martial et moi-même.
Samedi, le léger flux de Nord et la volonté de trouver un itinéraire nouveau pour tous les participants nous oriente vers la Sambuy depuis l’abbaye de Tamié. RDV est donné à 7h au Touvet. Une petite heure de navette plus tard, nous voilà au parking de l’abbaye. La petite équipe part à l’assaut des 1150m de dénivelé qui nous sépare de la Petite Sambuy.

Rapidement, les écarts de poids et de volume de sacs, donc de rythme, se font sentir. Jules et Olivier ont du matériel plutôt typé rando et marchent à bonne allure. Les autres, avec un matériel plus orienté vol, tentent de suivre 😉 Le sentier est très agréable, avec une première partie en forêt appréciable par ces grosses chaleurs, puis le paysage s’ouvre. Passé le chalet de la Bouchasse, on croise un peu plus de monde, et arrivés au sommet du télésiège de la Sambuy où se trouve le décollage officiel, c’est la foule des grands jours. On ne s’attarde pas et nous continuons en direction de notre objectif. L’effort se fait sentir et nous sommes tous contents d’arriver, d’autant que nous attendent un décollage accueillant et un panorama grandiose : Bauges, lac d’Annecy, Aravis, Mont Blanc, Grand Arc, Belledonne… Le temps de casser la croûte et de se préparer, la brise faible et légèrement travers gauche permet de décoller sans problème. Les thermiques et les plafonds sont déjà généreux (2700m). Logiquement, Jules et Olivier ont plus de difficultés à rester en l’air avec des voiles montagne, plus petites. Ils posent à l’atterrissage officiel de Seythenex, suivis par Benjamin et Martial, qui récupère ensuite la navette. Nicolas profite des thermiques, je l’accompagne pour sortir du bocal. Après quelques échanges radio sur la suite du programme, nous prenons la direction de l’Ebaudiaz. Il est en effet encore assez tôt pour un autre vol, mais un peu tard pour une autre rando, et nous aurions peinés ! Au décollage de l’Ebaudiaz, la brise est bien présente, mais un voile nuageux vient calmer la masse d’air. Les décollages se font entre quelques chèvres curieuses et le toutou local, qui a la drôle d’habitude de tourner comme un fou autour du pilote et de sa voile étalée, sans mettre les pattes dans les suspentes. Au terme de ce deuxième vol, le retour au Touvet se fait dans une navette silencieuse, fatigue oblige ;p
Dimanche, c’est un flux de Sud un peu marqué qui nous oriente vers Pérollier, au-dessus de Villard-Saint-Christophe. Ce parcours a l’avantage de permettre un décollage dès la sortie de la forêt, à environ 1750m, afin de limiter le dénivelé, et/ou l’influence du vent. Le RDV est fixé à 7h15 à Gières. Il faut également une petite heure de navette pour rejoindre le point de départ de la randonnée, à 1100m. Malgré l’effort de la veille, le rythme est de nouveau plutôt soutenu. Quelques fraises des bois et framboises agrémentent néanmoins la montée dans la forêt. Arrivés à la Croix de Gouret, la vue sur les sommets environnants nous accueille (Obiou, Mont Aiguille, Grand Veymont…), mais le vent de Sud aussi. Craignant un renforcement plus haut et plus tard, nous décidons de décoller assez rapidement, un peu au-dessus de la croix. Bien qu’il soit très tôt pour une face Ouest (10h), les thermiques se mettent tranquillement en place et permettent de prolonger la glissade le long de l’arête menant à l’atterrissage. Voiles repliées, nous décidons d’aller manger au bord du lac de Pétichet. Puis, la motivation étant toujours présente, nous prenons la direction du Vercors pour un second vol rando au Belvédère. Les « seulement » 400m de dénivelé paraissent plus avec la chaleur, mais nos marcheurs semblent adhérer à l’adage « plus vite tu montes moins longtemps tu portes » ! Au sommet, la pause s’impose : séchage des t-shirts et observation des conditions. Le décollage est bien alimenté, cependant les pilotes déjà en vol avancent correctement. Il faut du temps pour que le groupe se mette en l’air. Les voiles montagne profitent du dynamique puis vont se poser aux Girards ; les grandes s’extraient et posent à Lans-en-Vercors après un peu plus d’une heure de vol. Il se fait tard, nous retournons aux voitures à Gières, et ce WE vol rando se termine.
Suite à ce premier stage, nous avons regretté ne pas avoir plus de temps pour des apports sur le choix des sites et l’analyse des conditions aérologiques. En contrepartie, les très bonnes conditions météo s’y prêtant, les participants ont apprécié le volume sur le terrain (randos et vols) et la variété/nouveauté des sites. Prochaine édition le 26-27 septembre ! [...]